La gestation chez le chat

La gestation chez le chat

Dès le début du printemps, la saison des chaleurs débute pour les chats. Les chattes se reproduisant facilement, il est alors nécessaire d’être bien renseigné concernant la gestation de celles-ci. Nous vous proposons un tour d’horizon pour tout savoir sur la gestation chez les chats.

Comment reconnaître une chatte gestante ?

La gestation de la chatte dure environ 9 semaines, soit entre 60 et 69 jours. Étant très fertiles, les chattes peuvent être gestantes plusieurs fois dans la même année. Des symptômes, observables au bout de plusieurs semaines, peuvent néanmoins vous indiquer si votre chatte est gestante. Ainsi, vous devez faire attention aux signes suivants :

– Les câlins. Lorsqu’elle est gestante, la chatte se montre beaucoup plus câline et recherche davantage votre contact.
– Les tétines roses et enflées. Avant d’avoir été gestante, les tétines de la chatte sont blanches et plates, ce signe est donc plus facilement remarquable s’ il s’agit de la première gestation. Les poils s’éloignent également des tétines afin qu’une fois nés, les chatons puissent trouver le lait plus facilement.
– Le ventre gonflé. Entre 35 et 45 jours, l’abdomen de la chatte se bombe avec le développement des chatons. Une prise de poids, entre un et deux kilos, peut également être remarquée.
– Des nausées matinales. Durant la gestation, la chatte peut ressentir des nausées qui peuvent parfois même l’amener à vomir.
– L’augmentation du sommeil. Une chatte gestante passe plus de temps à dormir, et ce dans des endroits inhabituels.
– La nidification. Vers la fin de la gestation, la chatte cherchera un endroit calme et isolé dans lequel elle pourra mettre bas. Vous pouvez alors retrouver votre chatte dans des endroits où elle n’irait pas habituellement, comme dans un placard ou dans un panier à linge par exemple.

Attention, toutes les chattes n’éprouvent pas la totalité de ces symptômes. Si vous souhaitez être sûr que votre chatte est gestante, il est bien entendu recommandé de faire appel à votre vétérinaire pour confirmer vos soupçons. Il pourra alors réaliser un diagnostic de gestation :

– Par échographie, et ainsi observer les embryons au bout de 18 jours, ou détecter les battements du cœur au bout de 30 jours.
– Par radiographie, au bout de 40 jours, pour pouvoir compter le nombre de chatons avec certitude et vérifier qu’il n’y a aucun signe de mort foetale éventuelle.

Si vous ne souhaitez pas que votre chatte puisse être gestante, il sera alors nécessaire de la stériliser afin d’éviter des portées non désirées.

 

Chatte avec son chaton près d'elle

Comment prendre soin d’une chatte gestante ?

De manière générale, la gestation chez la chatte est peu risquée et se déroule sans problème. Des soins particuliers sont tout de même recommandés pour son bien-être.

Changer son alimentation

Il est conseillé de donner de la nourriture pour chatons à sa chatte gestante à partir de 4 à 8 semaines. La nourriture pour chaton lui apportera une alimentation plus riche tout en étant digestive, ce qui répondra à ses besoins nutritionnels qui sont plus élevés. Cette alimentation doit perdurer jusqu’au sevrage des chatons. Une fois sevrés, ils prendront alors exemple sur leur mère et se nourriront de la même nourriture. Enfin, ne rationnez pas votre chatte gestante, celle-ci doit toujours avoir accès à de la nourriture durant cette période.

Continuer les vaccins et traitements

Même pendant la gestation, pensez à poursuivre les traitements anti-puces et continuer à vermifuger votre chatte. Pour ce qui est des vaccins, certains ne peuvent être faits sur une chatte gestante, l’idéal étant que sa vaccination soit à jour avant la gestation. Pour les traitements antiparasitaires ou tout autre traitement, demandez conseil à votre vétérinaire traitant.

La manipuler avec soin

Durant la gestation, il est recommandé de continuer à caresser votre animal. Respecter ses besoins en la laissant lorsqu’elle souhaite être tranquille et en étant tendre lorsque votre chatte vous sollicite. Vous pouvez alors caresser son ventre, ce qui vous fera manipuler les chatons in utero et les habituer ainsi au contact. Par contre, si vous êtes amené à la porter, soulevez-la en la saisissant au niveau de l’arrière-train et non du ventre.

Que faut-il faire pour la mise-bas ?

Vers la fin de la gestation, garder votre chatte en intérieur afin qu’elle puisse mettre bas dans un endroit sécurisé. Bien que vous ne puissiez choisir l’endroit exact où se déroulera la mise-bas, il est tout de même utile de préparer quelques fournitures dont votre chatte pourrait avoir besoin :

– Des draps et serviettes. Des serviettes peuvent être utilisées pour nettoyer ou stimuler les chatons, si la mère n’est pas en capacité de le faire. Privilégiez la flanelle, cette matière permettra aux chatons de ne pas y coincer leurs griffes.
– Une source de chaleur. Prévoyez de quoi réchauffer la mère et les chatons pour les premiers jours. Vous pouvez utiliser un coussin chauffant, une bouillotte, etc.
– Le numéro de votre vétérinaire. Gardez le numéro de votre vétérinaire près de vous et appelez-le au cas où vous auriez besoin de son aide.

N’oubliez pas que vous n’avez pas à intervenir, la mère, qu’il s’agisse de sa première mise-bas ou non, sera instinctivement ce qu’elle a à faire. Si vous apercevez néanmoins le moindre problème, avec les cordons par exemple, n’oubliez pas d’utiliser du matériel propre (comme des ciseaux) et appelez votre vétérinaire avant toute action. Si vous avez dû intervenir, désinfectez-vous bien les mains, ou portez des gants chirurgicaux si cela est possible. Enfin, contactez votre vétérinaire si votre chatte à des pertes malodorantes ou si ces contractions se poursuivent après que tous les chatons aient été expulsés.