Tout sur la dentition du chat

Il est essentiel de faire attention à la santé bucco-dentaire de votre chat.
Tour d’horizon sur la dentition de votre chat afin de prévenir certaines maladies.

Dents de lait et dents définitives

Le chat constitue sa dentition plutôt rapidement. Elles font leur apparition 2 semaines après la naissance. Dès l’âge de 6 mois, il possède déjà ses dents définitives.

Avant 6 mois, le chaton possède des dents de lait. Elles sont au nombre de 26 et sortent avant l’âge de 2 mois (les premières étant les incisives), pour être remplacées dès la onzième semaine dans l’ordre de leur apparition :

  • Mâchoire supérieure : 6 incisives, 2 canines, 6 molaires
  • Mâchoire inférieure : 6 incisives, 2 canines, 4 molaires

Ensuite, viennent les dents définitives. Au nombre de 30 :

  • Mâchoire supérieure : 6 incisives, 2 canines, 6 prémolaires, 2 molaires
  • Mâchoire inférieure : 6 incisives, 2 canines, 4 prémolaires, 2 molaires 
dentition-chat-dents-arboricat

Polyvalence et efficacité redoutable

On oublie souvent que le chat est un prédateur par nature et carnivore. Il utilise bien sûr ses dents pour chasser et manger. Ses canines sont longues et acérées pour attraper et maintenir leur proie en étau.

Contrairement aux herbivores, les chats ne possèdent pas de dents plates. Ses prémolaires et molaires ne broient donc les aliments que de manière superficielle. De plus, il lui est impossible de bouger les mâchoires latéralement, ce qui l’empêche également de mastiquer de grosses pièces.

Outre leur rôle de chasse et de défense, les dents d’un chat interviennent dans l’entretien de son pelage. Les incisives situées à l’avant des mâchoires agissent comme des peignes fins et ne laissent rien passer. Minuscules et carrées, elles attrapent les débris végétaux, puces et autres indésirables qui sont ensuite éjectés ou avalés.

Enfin, les incisives du chaton contribuent au sevrage naturel. À leur apparition, la mère allaitante commence en effet à trouver les tétées douloureuses et tend à les espacer. Cela marque aussi le moment de l’acquisition de l’autocontrôle lors des jeux avec la fratrie et des contacts avec les humains, car le petit chat doit comprendre quand il mordille trop fort.

Affections dentaires chez le chat

À l’instar des humains, les chats sont exposés à des maladies dentaires dues aux bactéries présentes dans la cavité buccale. Se déposant sur les dents, celles-ci forment progressivement une pellicule appelée plaque dentaire, qui deviendra ensuite du tartre par minéralisation. La tendance à développer du tartre varie selon les individus, il semblerait que les Burmese et les Persans y soient plus sujets.

Le tartre ne se limite pas à un problème esthétique, mais entraîne des inflammations au niveau des gencives (gingivite) et même des infections. Selon le degré d’atteinte, il peut provoquer le déchaussement des dents, des lésions profondes de la mâchoire (parodontite). Il arrive parfois que les bactéries présentes dans le tartre passent dans la circulation sanguine, engendrant des complications au niveau des reins, du cœur ou du foie. Les caries restent peu fréquentes chez le chat et concernent les molaires.

Plusieurs symptômes doivent vous alerter :

  • Haleine nauséabonde
  • Salivation excessive
  • Gonflement, rougeur, saignement des gencives
  • Dépôt orangé ou brunâtre sur les dents
  • Perte d’appétit, difficulté à mâcher
  • Perte de dent

La prévention, gage d'une bonne santé dentaire

Vous pouvez bien sûr épargner tous ces désagréments à votre petit compagnon en surveillant ses dents et en visitant le vétérinaire dès l’apparition des symptômes précités. Bien que le détartrage s’avère généralement suffisant, il arrive parfois que l’extraction d’une dent soit nécessaire, ainsi que la prise d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires.

Sachez qu’une visite annuelle chez ce professionnel reste un excellent moyen de déceler un problème naissant afin d’enrayer toute complication. Les affections dentaires ne sont pas une fatalité, vous pouvez agir vous aussi sur la santé bucco-dentaire de votre animal :

  • Brossage des dents 2 à 3 fois par semaine avec une pâte spéciale et une brosse souple. L’idéal est d’y habituer votre chat dans ses premiers mois, sinon il risque fort de ne pas se montrer très coopératif !
  • Alimentation majoritairement sèche de croquettes pauvres en céréales, voire avec une formulation spéciale et une taille adaptée.
  • Jouets spécifiques à mâcher, bâtons à croquer…

Une surveillance régulière, une alimentation et des soins adaptés : voici les clés d’une bonne santé dentaire pour le bien-être de votre chat.

Il n'y a pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.