Vision des chats : ce que vous devez savoir

Nous le savons, nos félins sont dôtés d’une très bonne vision. Nous sommes généralement convaincus qu’ils voient beaucoup mieux que nous et c’est, dans une certaine mesure, vrai. Toutefois, la réalité s’avère probablement très éloignée de ce que vous imaginez. 

Arboricat vous propose un tour d’horizon sur ce que vous devriez savoir sur la vision de votre chat.

Vision féline : comment l’œil du chat fonctionne-t-il ?

Revenons un instant sur des principes anatomiques de base pour comprendre la vision féline. Si les chats et les humains perçoivent différemment leur environnement, le fonctionnement de leurs yeux reste similaire aux nôtres.

Les yeux du chat sont équipés, comme les nôtres, de photorécepteurs qui servent à capter les ondes lumineuses. Ces photorécepteurs correspondent à des cônes pour la vision diurne et à des bâtonnets pour la vision nocturne. Ces cônes et bâtonnets transmettent ainsi des informations au cerveau, qui se charge ensuite de les traduire en images. 

Or, les humains et les chats ne disposent pas du même nombre de photorécepteurs, ce qui peut expliquer d’importantes différences de perception.

vision-chats-tout-savoir-arboricat

Vision diurne : comment votre chat voit-il en plein jour ?

Pour capter un environnement diurne, les yeux du chat utilisent les mêmes photorécepteurs que ceux des humains : les cônes. Il existe trois types de cônes différents, qui permettent de percevoir des longueurs d’onde bien distinctes. Ces longueurs d’onde correspondent quant à elles à des teintes bien précises : bleu/violet, rouge/orange et vert/jaune. Or, les chats ne disposent pas des trois types de cônes : ils ne perçoivent que les teintes bleu/violet et vert/jaune. On parle alors de vision dichromatique.

En revanche, leur champ de vision dépasse largement celui des êtres humains : les yeux du chat peuvent capter un environnement à plus de 280°, contre 180° environ pour l’homme.

Enfin, le chat est myope : au-delà d’une distance de 75 centimètres environ, sa vision perd en netteté. D’une façon générale, ses yeux sont plus adaptés à la perception des mouvements qu’à celle des objets immobiles. Lorsque votre chat semble ignorer un jouet ou une croquette que vous lui tendez, il est possible qu’il ne le voit tout simplement pas ! Il suffit alors d’agiter l’objet en question pour susciter sa curiosité.

Vision nocturne : comment votre chat voit-il lorsqu'il fait sombre ?

Les chats disposent d’un nombre important de bâtonnets qui leur permettent de percevoir les environnements nocturnes et sombres avec beaucoup d’acuité. On parle alors de vision scotopique, ou d’animal nyctalope : les chats n’ont besoin que d’une très faible luminosité pour bien voir.

Attention, toutefois, à ne pas confondre vision diurne et vision nocturne. De nuit, la perception des couleurs diffère totalement : le chat développe alors une vision en noir et blanc, teintée de nuances de gris. Par ailleurs, nos compagnons félins ne sont pas capables de percevoir des environnements plongés dans le noir total. Leur rétine a besoin d’un faisceau de lumière naturelle ou artificielle, aussi infime soit-il, pour développer une vision nocturne correcte. Enfin, les yeux des chats sont couverts de cellules réfléchissantes : les tapetum lucidum. Ces cellules sont responsables de l’effet “miroir” que vous observez parfois lorsque vous prenez votre chat en photo ou lorsque vous croisez son regard dans une pièce plongée dans l’obscurité !

Il n'y a pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.