La saison des amours chez le chat : tout savoir

Votre chatte adopte un comportement inhabituel, fait soudain preuve d’affection débordante et de miaulements intempestifs? Elle est probablement en chaleur.
Afin de mieux comprendre votre amie féline, plusieurs points méritent d’être abordés.

Une période de reproduction liée à la lumière

Chez les chats, la saison des amours a lieu schématiquement de février à septembre. Intimement associé à la lumière, le cycle débute au printemps pour se terminer à l’entrée de l’automne lorsque les jours diminuent. 

Ceci ne concerne que la femelle, car contrairement à elle, le mâle reste toujours prêt à se reproduire. On note que certaines chattes d’intérieur peuvent connaître des chaleurs tout au long de l’année en raison de la lumière artificielle.

Les chattes ont leurs premières chaleurs une fois leur maturité sexuelle acquise, soit entre 6 et 9 mois, parfois même à 4 mois. Les siamois et burmeses font partie des races précoces, les persans étant parmi les plus tardifs.

saison-amour-chat-en-chaleur-arboricat

La durée des chaleurs

Les chaleurs (œstrus) correspondent à la phase pendant laquelle les chattes cherchent à s’accoupler. Elles durent environ 7 jours. Du printemps à l’automne, plusieurs périodes de chaleur vont se succéder s’il n’y a pas fécondation. Le cycle œstral (de reproduction) dure de 18 à 24 jours, il se compose de l’œstrus ou chaleurs, et du diœstrus ou phase d’inactivité. 

Pendant l’œstrus les follicules ovariens libèrent une hormone, l’œstradiol. Chez le chat, l’ovulation est dite “provoquée” car c’est la saillie qui la déclenche. La concentration hormonale va donc chuter si votre chatte ne s’accouple pas, pour remonter 2 à 3 semaines plus tard. Dans le cas d’un coït non fécondant, elle sera à nouveau en chaleur au bout d’un mois. Sous l’influence hormonale, la chatte va donc connaître plusieurs épisodes durant lesquels elle cherchera assidûment un mâle, et cela jusqu’à ce qu’elle soit fécondée.

Le comportement du chat pendant l'œstrus

Chaleur chat

Cette période va s’exprimer avec plus ou moins d’intensité selon les individus. Il se peut que votre chatte se montre plus agitée et exagérément affective. Miaulements lancinants, traces d’urine : elle fait tout pour attirer un partenaire. Elle va se rouler sur le sol, parfois adopter la posture du coït en baissant les pattes avant, arrière-train relevé et queue déviée. Cette attitude peut déconcerter, voire même inquiéter si l’on n’en comprend pas la raison.

Quant aux mâles non castrés, la présence d’une chatte en chaleur les entraîne dans des combats violents pour gagner les faveurs de la belle. Cela génère fréquemment des blessures susceptibles de s’infecter ou de transmettre des maladies.

Les solutions et bonnes attitudes à adopter

Surtout ne repoussez pas votre petit félin et faites preuve de patience. Afin de gérer au mieux cette période récurrente et parfois tumultueuse de la vie de votre animal, plusieurs moyens existent. Passez du temps avec votre chatte, distrayez-la avec des jouets, des boîtes en carton… Cela ne représente qu’un répit temporaire, aussi vous pouvez recourir à la phytothérapie ou à l’homéopathie, avec des préparations spécifiquement destinées à calmer ses ardeurs. Veuillez à bien respecter les doses prescrites.

Une autre méthode radicale et définitive consiste à la faire stériliser, le vétérinaire procédant à l’ablation des ovaires. Ceci bien entendu si vous ne désirez pas de petits. En cette matière, nos compagnons félins se révèlent très prolifiques : 2 à 3 portées par an de 4 à 6 chatons chaque fois ! La stérilisation comporte de nombreux avantages :

  • Plus de portées non souhaitées
  • Diminution des risques de tumeurs mammaires et infections utérines
  • Chatte moins stressée et retour de la tranquillité à la maison car plus de chaleurs

Cette opération courante se pratique de préférence avant les toutes premières chaleurs ou sinon à la fin de leur cycle, pour éviter tout risque d’hémorragie lors de l’intervention.

Sachez que la propension à développer des tumeurs augmente encore plus si votre chatte n’est pas accouplée, car dans ce cas son corps se trouve sans cesse soumis à des chaleurs prolongées. On pourrait être tenté de se tourner vers la contraception hormonale, mais celle-ci représente un risque accru de tumeurs mammaires et de diabète pour votre petite compagne.

A RETENIR

Pendant la saison des amours, votre chatte va connaître des chaleurs d’environ 7 jours et en l’absence d’accouplement retrouvera
cet état d’excitation toutes les 2 à 4 semaines. Si vous ne souhaitez pas de portées, la meilleure solution reste la stérilisation.

Il n'y a pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.